Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /var/www/wkmfc8/www/mal/player.php on line 35
Your Name (2548)

Your Name | ID: 2548

Your Name

Mitsuha, dix-sept ans, est lycéenne dans le petit village lacustre d’Itomori. Orpheline de mère, elle vit avec sa petite sœur, Yotsuha, et sa grand-mère, Hitoha, son père ayant quitté le foyer pour se lancer dans la politique et devenir maire. Partageant son temps entre les études, ses amis, et son rôle de miko, dont le savoir lui est transmis par sa grand-mère, elle étouffe, et rêve d’une autre vie en tant que beau jeune homme à Tokyo. Taki, de son côté, est un lycéen tokyoïte timide et doué en dessin. Lorsqu’il ne traîne pas avec ses amis au lycée ou au café, il travaille dans un restaurant italien comme serveur, où il est amoureux d’une collègue plus âgée, Miki, sans avoir jamais osé se déclarer. Alors qu’une comète passe dans le ciel d’Itomori, leur destin va basculer lorsqu’ils se rendent compte qu’ils se retrouvent chacun dans le corps de l’autre à raison de deux ou trois jours par semaine. Rapidement, ils tentent de communiquer et de se connaître par l’entremise de messages écrits sur leurs corps, puis dans leurs téléphones portables respectifs, établissant des règles pour ne pas perturber la vie de l’autre. Malgré tout, Mitsuha, dans le corps de Taki, parvient à séduire Miki et à lui obtenir un rendez-vous, mais lors de celui-ci, Taki se retrouve gêné, malgré la gentillesse compréhensive de Miki, qui pense qu’il est tombé amoureux d’une autre, et reste son amie. Après ce rendez-vous, plus aucun échange ne se produit, et Taki décide de partir à la recherche de Mitsuha, ne parvenant pas à la joindre sur son portable. Ne sachant rien de l’endroit où elle habite, il tente de se repérer avec les croquis d’Itomori qu’il a esquissés. Alors qu’il commence à perdre espoir, un restaurateur reconnaît son dessin et lui apprend l’affreuse nouvelle : Itomori a été détruite trois ans auparavant par une météorite issue du cœur brisé d’une comète, et beaucoup de ses habitants sont morts. En cherchant dans les registres, Taki retrouve le nom de Mitsuha, de sa famille et de ses amis dans la liste des victimes. Il comprend alors que leurs échanges ne s’effectuaient pas dans la même trame temporelle, et voit les messages sur son portable disparaître petit à petit. Désespéré, le jeune homme se souvient d’un rite shinto d’offrande de kuchikamizake (en) qu’il a vécu dans la peau de Mitsuha, et retrouve le sanctuaire où le saké sacré a été déposé. Il décide de le boire en demandant au dieu de le ramener à l’époque où son amie était encore en vie, et se retrouve projeté dans les méandres du temps. En revivant les dernières journées de Mitsuha et la chute de la comète, il s’aperçoit et se souvient que la jeune fille avait tenté de le retrouver à Tokyo la veille de la catastrophe, mais s’apercevant qu’il ne la connaissait pas, elle s’était enfuie, lui laissant un ruban qu’il avait conservé attaché à son poignet. Taki se retrouve finalement une dernière fois dans la peau de Mitsuha, le matin avant la chute de la météorite. Alors qu’il tente de fomenter avec les deux amis de Mitsuha un plan pour faire évacuer la population, il se heurte à l’implacabilité du maire ; il court alors vers le sanctuaire pour retrouver Mitsuha, afin qu’elle puisse convaincre son père. Cette dernière se réveille dans le corps de son ami, et sort du sanctuaire, se demandant ce qu’il fait à Itomori, et constate avec effroi le cratère créé par le météore. Au crépuscule, en se guidant avec leurs voix, ils finissent par se retrouver sur une crête par delà le temps, et se parlent quelques instants ; le jeune homme rend le ruban à son amie, et pour ne pas oublier leurs prénoms respectifs, Taki écrit sur la main de Mitsuha, mais au moment où elle va écrire sur la sienne, elle s’estompe, et le stylo tombe ; ils se retrouvent chacun dans leur époque et dans leur corps, perdant rapidement les souvenirs liés à l’autre. En courant pour retourner au village, Mitsuha regarde sa main et constate que Taki y a écrit « Je t‘aime » ; elle parvient finalement à convaincre son père d’organiser un exercice d’évacuation, ce qui permet de sauver la population du village lorsque la météorite tombe. Huit années plus tard, Taki est toujours à Tokyo et cherche du travail ; Miki vient le voir et lui souhaite de trouver le bonheur, mais il ressent constamment un manque, se demandant pourquoi il s’est beaucoup intéressé à la catastrophe d’Itomori à une époque et a fini par se réveiller seul dans la montagne aux abords du village. Mitsuha est également venue vivre à Tokyo, et ils se croisent à l’occasion sans se reconnaître. Alors qu’ils sont tous deux dans des trains allant dans des directions opposées, leurs regards se rencontrent par la fenêtre, et ils ressentent une forte émotion. Sortant chacun à la station suivante, ils courent pour tenter de se retrouver et se croisent dans un escalier. Alors qu’ils semblent ne pas se reconnaître, ils finissent par se retourner tous les deux, et Taki demande à Mitsuha s’il ne la connaît pas ; elle répond qu’elle a la même impression, et ils se demandent leurs prénoms, les yeux pleins de larmes.